Étape #5 : Magnac-Lavalette > Aubeterre-sur-Dronne

Dénivelé

294 m

Distance en km

34,4 Km

Niveau requis

Facile

Durée estimée du parcours

2 heures 40 minutes

À découvrir sur cette étape

Château de la Mercerie à Magnac-Lavalette

Ce gigantesque édifice, avec ses 220 m de façades, concrétise le rêve de deux hommes : les frères Rhétoré. En 1924, Raymond et Alphonse héritent d’un petit manoir du XIXe qu’ils entreprennent d’agrandir. Ils créent une façade faite de colonnades et de balustrades ; dénichent des oeuvres d’art ; importent de magnifiques azulejos… Un chantier fou et dispendieux dont les frères Réthoré ne verront pas la fin : ce petit Versailles charentais est laissé à l’abandon pendant près de 30 ans. A partir de 2011, la commune de Magnac-Lavalette et de nombreux bénévoles, intervenants, artisans participent à une vaste campagne de restauration. Tailleurs de pierre, menuisiers, charpentiers, passionnés…  oeuvrent ainsi à redonner vie à ce château qui propose des visites guidées, animations, spectacles… Un lieu époustouflant et magique !

Villebois-Lavalette et son château

Labellisé Petite Cité de Caractère, ce village a fière allure, dressé sur sa colline et entouré de sa muraille hérissée de tours de garde. Montez et partez dénicher trésors et pépites dont la délicieuse cornuelle, petit gâteau pascal sablé de forme triangulaire et percé d’un trou au milieu. Au coeur du village, de magnifiques halles donnent à voir une charpente remarquable. Encore quelques escaliers et vous êtes arrivés au château féodal. Vendu en 1597 à Jean-Louis de Nogaret de Lavalette, duc d’Epernon et gouverneur de l’Angoumois, il a été reconstruit au milieu du XVIIe siècle par le maréchal Philippe de Navailles qui y fit bâtir un logis princier. De la haut, le panorama est saisissant… A ne pas manquer.

Plus d’informations

Prieuré Saint-Jean-Baptiste à Ronsenac

Les vestiges de ce prieuré fondé par l’ordre de Cluny en 1081 donnentt à voir un grand cellier voûté, les ruines de la salle capitulaire, des peintures du XIIIe siècle.

Plus d’informations

L’arboretum de Blanzaguet-Saint-Cybard

Situé dans la vallée du Voultron, ce jardin arboretum se caractérisé par la cohérence et la complémentarité des divers éléments du site : château, jardin, parc et église classée. Ici, on peut découvrir devant la mairie une terrasse haute, un verger et des damiers ; dans le parc une terrasse basse et un gué complété d’un jardin arboretum constitué principalement d’essences locales respectant l’identité du lieu.

Église Rupestre Saint-Georges à Gurat

Dite « Chapelle Saint-Georges », cette église des XIe et XIIe siècles est percée dans le flanc de la colline, sur laquelle est bâti le village. Cette « petite soeur » de l’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne, elle présente une nef, un chœur et abside à voûte en berceau ainsi que le « Larcosolium », sorte de caveau funéraire en forme de niche non loin des tombes rupestres.

Les Jardins du Coq à Montignac-Le-Coq

Plusieurs petits jardins intimistes racontent l’autobiographie végétalisée de leur créateur : souvenirs, rencontres, petits bonheurs… Poèmes et pensées sont disséminés sur le parcours qui rend hommage à de nombreux artistes. Trois espaces séparés par des ruisseaux offrent différentes atmosphères : les jardins thématiques et la collection de plus de 400 rosiers parfumés, le jardin naturel avec le champs de lavande et les arbres et le bois de la Paloma dans un univers de contes et légendes.

Aubeterre-sur-Dronne classé parmi Les Plus Beaux Villages de France

Une petite place de village au charme fou pour buller en terrasse, des ruelles escarpées ponctuées de boutiques d’artisans d’art pour flâner, une rivière qui serpente à ses pieds pour se baigner… Aubeterre-sur-Dronne offre un cadre idyllique pour une étape 100% charme. Située sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, à la limite du Périgord, cette Petite Cité de Caractère, accrochée à sa falaise se découvre au travers de ses venelles, dans une atmosphère toute méridionale. Avec ses balcons à l’espagnol, son lavoir, son église Saint-Jacques et sa façade romane de plus de 18 m, le village séduit et recèle en son coeur une merveille : une église souterraine insolite aux proportions vertigineuses !

Église Souterraine Saint-Jean à Aubeterre-sur-Dronne

L’église souterraine Saint-Jean fut creusée sous le château probablement au début du XIIe siècle selon un plan Roman, dans des proportions exceptionnelles : 20 mètres de hauteur. Unique en Europe, elle possède un reliquaire, une fosse à relique, une nécropole de plus de 160 sarcophages et une surprenante galerie accessible de 18 mètres de haut.

Photo 360° de l’église souterraine Saint-Jean